Une journée type à l'atelier

Posté par: Cécile CREPELLIERE Dans: Idées en vrac Le: Comment: 0 Vue: 106

Dans mon travail, les journées passent et ne se ressemblent pas. Quelles satisfactions m'apportent mon métier et pourquoi?

Autant le dire, j'avais totalement sous estimé le temps passé derrière mon ordinateur en m'installant comme bijoutière. Et oui l'administratif me prend beaucoup de temps. 

On démarre par les papiers

Lorsque j'arrive à mon atelier, je me prépare un petit café. L'atelier s'emplit de cette odeur. Les voisins artisans passent dire bonjour, prendre une tasse et puis la journée de travail commence. Je m'installe à mon ordinateur, la vue sur le "café du soleil" en bas du gourguillon, les gens qui s'activent dans la montée, les lycéens en retard et moi qui checke les mails et fais le point sur les factures à payer, les factures à envoyer, les déclarations à effectuer, les devis en attente, les programmes de formation à envoyer... bref mon début de journée se consacre principalement à ces tâches.

En général, la matinée passe très vite, entrecouper d'appels de clients qui souhaitent des renseignements sur une création sur-mesure ou une formation que je propose, ou des visites de touristes ou clients à l'atelier.

Donc oui être bijoutière c'est aussi être comptable, commerciale et standardiste. Ce n'est pas que du temps à l'établi. Mais cela ne me déplaît pas. Cela me permet d'acquérir d'autres compétences et de m'ouvrir à certaines connaissances, comme la création d'un site internet ou la communication avec ses réseaux sociaux, ses flyers etc...

Pause déjeuner : youpi!

Après tout ça, une petite pause ne fait pas de mal. J'aime aller flaner dans les rues du vieux lyon, m'arrêter pour un plat du jour au bar de la cathédrale, ou prendre une petite douceur au luminarium. Cela me change les idées, et me permet de m'évader un peu. 

Et puis l'été il y a la tablée des amis. Mon voisin Christophe installe une table dehors et chacun vient avec son petit repas. Il y a parfois de grandes discussions philosophiques, des débats et surtout des rires. Et ça c'est bon!!

Allez c'est reparti!

L'après midi est souvent plus créatif et productif. C'est travail à la cheville! Je m'installe à mon établi et commence la réalisation de commandes pour les clients. Parfois lorsque j'ai un peu de temps, j'arrive à réaliser une pièce pour la boutique. C'est dans ces moments là que j'arrive à imaginer et à mettre ma patte dans mes créations. D'ailleurs j'ai souvent plus d'idées que de temps pour les réaliser!

Si je ne suis pas à l'établi, je me mets à griffonner des croquis pour les clients. J'essaie de regrouper tous leurs souhaits et de retranscrire au mieux ce qu'ils ont en tête. C'est parfois un exercice difficile, surtout lorsque l'inspiration manque!

croquis collier plastron laiton et émail à froid

Mes croquis sont souvent très simples. J'ai beaucoup de mal avec les perspectives. Je propose donc souvent plusieurs vues, un peu façon dessin technique, pour que le client comprenne au mieux ce que j'imagine. J'aimerais beaucoup me former à la modélisation en 3D mais cela demande beaucoup de temps. En 2019 peut être !!

Et voilà c'est fini

Après tout ça, il est 18h, le temps de tirer les rideaux et de rejoindre ma petite famille. Les journées s’enchaînent à une vitesse folle, avec tous les jours des nouveaux projets et de belles rencontres. Il y a parfois du stress dans la gestion des commandes, les relances clients, toutes ces choses auxquelles il faut penser, mais c'est vraiment un très beau métier!

Dans la même catégorie

Liés par mot clés

Avis

Un commentaire?